La transformation digitale : une vraie nécessité aujourd’hui

B2B

Il est aujourd’hui impossible de passer à côté de ce que l’on appelle la transformation digitale, quelle que soit la nature de son activité. Les entreprises sont plus que jamais concernées, et elles sont soumises à cette nécessité désormais, de venir épouser l’ère du numérique, afin de pouvoir rester compétitives, et de conserver une visibilité.

Néanmoins, la transformation digitale s’exerce depuis quelques années déjà, puisque l’arrivée d’internet il y a une vingtaine d’années a été significatif pour tous les corps de métier, induisant petit à petit ce besoin de venir se conformer aux nouveaux outils de communication, à ces modes de communication nouveaux.

On trouve assez facilement sur le web une définition de la transformation digitale (en anglais), nous allons tenter de vous aider à mieux comprendre le concept dans la langue de Molière.

Une vraie révolution qui s’opère

Cette nouvelle vision moderne de l’entreprise et de la communication est exponentielle et elle implique chaque année de nouveaux ajustements pour chacun.
Elle a néanmoins commencé en douceur, par exemple avec l’arrivée de l’e-mail, qui a progressivement remplacé le courrier papier systématique ou le fax lorsqu’il était nécessaire de transférer des documents en urgence. Cette toute première transformation a été une vraie révolution dans l’entreprise, accélérant considérablement les échanges, et les process.
Mais si de nombreuses tâches sont dématérialisées, le rôle de l’humain ne reste pas moins prépondérant, car c’est bien lui qui induit cette transformation, et qui la rend effective, ne serait-ce que par un souci de sensibilisation des acteurs de l’entreprise.

 

 

Une double transformation

La transformation numérique subie plusieurs impacts aujourd’hui, puisqu’elle a démarré avec des appareils fixes, pour en venir petit à petit aux appareils nomades, comme le smartphone par exemple ou le laptop. Aujourd’hui on n’utilise pas seulement la technologie au quotidien, celle-ci nous accompagne dans nos déplacements, et devient alors prépondérante. Il en résulte alors la possibilité d’emmener ces informations partout avec soi, ce qui peut induire alors des principes nouveaux au sein même des ressources humaines, comme le télétravail par exemple.
Le gain de productivité est proportionnel à l’aspect mobile des appareils, qui permettent ainsi de dématérialiser les outils de travail, qui peuvent suivre le collaborateur partout dans ses déplacements. De ce fait, le travailleur lui aussi, devient mobile.

Vers l’exploitation massive de la big data

Plus récemment encore, tout ce qui touche à la big data est venue aussi bouleverser la conception que l’on pouvait se faire de la société, des prospects, du travail.
Les utilisateurs sont observés dans leur parcours, et toutes ces données valent de l’or, puisqu’elles permettent plus que jamais, d’avoir une précision dans l’adaptation des entreprises face à leurs cibles respectives.
Une nouvelle dimension a vu le jour, celle de l’observation de masse, qui s’insère dans toutes les habitudes des consommateurs. Plus rien n’échappe aux entreprises qui en ont les moyens et qui peuvent s’offrir cette data, proposée par les grands acteurs du numérique comme les moteurs de recherche ainsi que les grandes plateformes historiques. Et cette révolution n’a pas fini de prendre de l’ampleur.

Si vous souhaitez partager :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laissez une réponse